Les turbos Citroën, entre performances et sobriété

15 janvier 2024

Les turbos sont présents sous le capot des véhicules modernes, permettant d'allier puissance et sobriété. Parmi les pionniers en la matière, Citroën a su tirer parti de cette technologie pour proposer des performances surprenantes sur certains de ses modèles. 

Qu'est-ce qu'un turbo Citroën ?

Un turbo, ou turbocompresseur, est un dispositif placé dans la ligne d'échappement du moteur. Il permet d'augmenter la quantité d'air aspirée et la puissance développée. Cet équipement est composé d'une turbine entraînée par les gaz d'échappement et connectée à un compresseur placé dans la ligne d'admission. 

En parallèle : Pour un véhicule propre et confortable : comment bien choisir son kit nettoyage voiture ?

Lorsque les gaz chauds sortent du moteur, ils font tourner la turbine à grande vitesse. Celle-ci transmet son mouvement via un arbre au compresseur. Il propulse l'air frais à une pression plus élevée dans les cylindres. Ainsi compressé, l'air carburé produira une combustion plus puissante, générant une augmentation de la pression dans la chambre.

Le turbo Citroën moderne dispose souvent de deux roulements pour : 

A découvrir également : Achat d’une trottinette électrique 50 km/h : retenez les informations essentielles

  • assurer un fonctionnement fluide et silencieux ; 
  • limiter la suralimentation à haute vitesse ; 
  • éviter le phénomène de turbo lag. 

Son installation requiert un système électronique avancée pour synchroniser l’injection et l’allumage avec les variations de régime.

Les spécificités des turbos Citroën

Citroën a été l'un des pionniers dans l'utilisation des turbos sur ses modèles de grande série. Dès 1984, la BX dispose en option du fameux moteur XU5JT de 1,6L développant 105 ch grâce à son turbo. Une puissance impressionnante pour l'époque sur une routière compacte. 

Plus récemment, la C5 a bénéficié du 2.0 HDi développé par PSA, disponible en versions 136 ch et 163 ch grâce à son turbo à géométrie variable. Cette dernière développait un couple impressionnant de 250 Nm dès 1 800 tr/min. 

Chez Citroën, les turbos ont souvent été utilisés :

  • Le 1.6 16V de la Saxo VTR développait 115 ch tout en ne consommant que 6,5 l/100 km. 
  • Sur le diesel, le 1.4 HDi de la C3 pouvait afficher jusqu'à 80 ch pour 3,5 l d'essence aux 100.

Les modèles récents comme la C4 continuent de faire la part belle aux moteurs turbocompressés à essence et diesel. Leur fiabilité et leur agrément de conduite en font des valeurs sûres.

Les avantages des turbos Citroën

Outre les gains de puissance évoqués, les turbos comportent de nombreux avantages :

  • Sobriété : réduction de 10 à 20 % de la consommation.
  • Couple : couple exploitable de manière linéaire sur une plus large plage de régime.
  • Sensations : réponse immédiate aux accélérations même à bas régime. 

En termes de durabilité, la suralimentation permet de booster efficacement les moteurs tout en limitant l'usure.

Entretien et optimisation des performances 

Pour profiter au maximum des turbos Citroën, quelques conseils d'entretien s'imposent :

  • changer l'huile moteur régulièrement pour lubrifier le turbo efficacement. 
  • nettoyer le filtre à air plus souvent en cas d'utilisation routière. 
  • contrôler l'état des durits et des joints d'échappement. 
  • sur les diesels, ne pas oublier la vidange de la boîte EGR.

Pour booster la puissance, optez pour un nouveau filtre à air à flux optimisé, mais aussi pour un recalage moteur autorisant légèrement plus de pression de suralimentation. Attention toutefois à ne pas abîmer le moteur en poussant trop loin les réglages.